Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/babarland/www/dame2pique/config/ecran_securite.php on line 302
Le poker récréatif - Dame2Pique

Le poker récréatif

vendredi 27 février 2015

Depuis que je joue moins au poker je perf grave à la belote ! Et je fais des birdies sur WGT !

J’ai appris le bridge aussi (et c’est pas fini), 2 sonates de Clémenti, 2 inventions de Bach, 35 gammes, j’ai fait du cheval et jouer mon premier vrai golf dehors (des drives et des putt), un crumble aux pommes, Minecraft, du poker chinois, des parties de cartes en réseau avec des flamands et des jeux de plateau à gogo !...

Impasses par-ci par-là c’est tellement facile de compter 32 cartes ! Le kiff !

En sourdine peut-être mais clairement, je continue à clamer et à défendre le poker récréatif !

Et au bout de 6 ans de poker, on relativise.

Se rendre compte par exemple de ses run good, chose pas si évidente (on se rappelle d’un coinflip gagné sur 2 non ?), du coup le run bad est plus simple à digérer si on se dit que ce n’est que justice...

En jouant moins on est plus objectif.

Accepter, comprendre et corriger ses erreurs en continuant d’apprendre par le biais de vidéos ou autres, faire des breaks, se satisfaire aussi parfois tout simplement de ne pas être devenue perdante pendant 5 ou 6 ans alors que le niveau évolue.
Tout est une question d’objectifs.

J’ai commencé sur le net sur le tard !
Je suis une nettard ! voilà !


Au début comme partout, je n’ai pas compris que c’était moi l’intruse, alors je crois que si je trouvais en beaucoup un sérieux manque d’humilité, cela venait parfois de l’âge mais surtout du niveau d’érudition.

Je me suis souvent dit que tel ou tel joueur ne passait plus les murs, dès qu’on sait qu’on est très bon dans un domaine, ça peut transpirer.

C’est peut-être moins présent chez les joueurs qui jouent plus à l’instinct qu’au savoir, sans toutes fois faire de généralités...
Mais en fait, le savant ne se la pète pas forcément, le savant a étudié, il en connait long sur le sujet et il n’abuse pas de fausse modestie.

Quoiqu’il arrive, quand tu t’amuses à faire des blocs par exemple, ou à calculer l’ICM de tête plus vite que Rainman, tu étais l’ingé le plus brillant de ta section, et puis un jour tu as dit à l’aéronautique et à Boeing, parce que finalement t’as pensé qu’au poker ça pouvait gagner plus...., ben c’est vrai que t’as pas le même historique que moi !

Alors c’est toujours la même conclusion, il y a parfois l’artiste et le savant, parfois les 2, mais le savant sait qu’il sait et que l’artiste est un clown, mais attention l’artiste sait qu’il sait pas et que le savant le sait...

On peut tromper mille fois mille personnes, non, on peut tromper une fois mille personnes, mais on ne peut pas tromper mille fois mille personnes. Non, on peut tromper une fois mille personne mais on peut pas tromper mille fois une personne. Non...