Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /home/www/babarland/www/dame2pique/config/ecran_securite.php on line 302
Berlin 06/03/10 - Dame2Pique

Berlin 06/03/10

Ept Ladies
lundi 15 mars 2010

What happens in Berlin stays in Berlin...
Berlin restera un week-end fou, effrayant, décalé, intense et irréel.
Poker et braquage : la recette d’un bon western...

Là on se dit ’oui mais bon qu’est-ce qu’elle va jouer dans un tripot chilien aussi !?’
Non... Un hôtel de luxe à Berlin..., on s’y attend moins !
Je ne pensais naïvement pas à ce genre de mésaventures, il est vrai que ce n’est que très rarement arrivé...
L’ACF* il me semble, a néanmoins subi ce même genre d’attaques et s’est depuis installé un système de sécurité (avec sas et tout), digne de la banque de France...


Que je n’y pense pas moi à la limite... mais que personne non plus là-bas, c’est plus inquiétant...
Le casino est apparemment plus protégé, mais l’hôtel où se déroule le tournoi "High Roller", (tournois aux entrées les plus chères, donc recettes alléchantes) lui, ne semble pas logé à la même enseigne.
Pourtant, la cagnotte est belle !!! Les braqueurs repartent avec plus que les vainqueurs de l’Ept. (Presque rien selon le casino au début :p, 800 000 euros selon certains journaux allemands et 200 000 euros chez les français, débrouillez-vous, faites une moyenne :p)
Perso, je suis plutôt du genre Porcinet que Wolverine (j’assume les références), et ce que j’aime dans le poker c’est le jeu, pas l’ambiance badboys... Donc j’avoue qu’avant de m’installer à table pour jouer, je me suis d’abord "installée" dessous..., ...Tout le temps du braquage.............. ; en fait, à partir du moment où, entendant un gros fracas, j’ai tourné la tête et aperçu un commando en noir avec une kalachnikov...


Je tiens une nouvelle fois à saluer notre courageux croupier qui s’est mis devant nous alors que nous étions toutes sous la table, derrière les rideaux, derrière des tables renversées, bref partout. J’avoue c’était pas tout le temps des super cachettes :p, mais on avait surtout peur des balles perdues éventuelles.
De plus on ne voyait, pour la plupart, rien, mais on entendait tout... Ca criait dans tous les sens en allemand en anglais en tout, et ça n’avait pas l’air de se dérouler si bien que ça...
Bref, c’était long et c’était la panique.


Quand on a finalement décidé de sortir de nos cachettes..., on s’est enfui par les cuisines, interminables..., et étonnamment nous sommes plusieurs à avoir couru tout droit, avant de nous penser en sécurité, une fois dehors...


Au bout de quelques heures, nous avons pu remonter dans la salle de tournoi pour récupérer nos affaires... Là, on nous a dit que c’était annulé/maintenu/annulé/maintenu pendant un moment et finalement les organisateurs ont décidé de le maintenir tout en proposant aux filles qui le désiraient le remboursement du buy-in.
J’avoue que je n’avais qu’une envie, celle de remonter dans un avion pour Paris, mais étonnamment une grande majorité de filles sur place décident de persévérer, et je décide à mon tour d’en faire autant plutôt que de rester 2 jours seule à visiter Berlin ou à rester dans nos apparts (miteux).


Pour ce qui est du tournoi en lui-même je serai brève...
Une petite cinquantaine de joueuses inscrites avant la braquage, et encore 40 après.
Personnellement je n’étais que l’ombre de moi-même, les filles avaient toutes l’air choqué, nous étions un peu ailleurs... D’ailleurs, sur les photos je ne trouve pas qu’on ait juste l’air démaquillées, on a aussi l’air inquiètes !


Après avoir partagé ce moment irréel ensemble sous la table, je n’avais plus d’agressivité en moi, ni aucune combativité. Aucune envie donc de voler ou de mettre un bad à une fille qui m’avait tenue dans les bras juste avant :)
Le tournoi s’est déroulé sans trop que j’y prenne véritablement part, je n’ai joué presque aucune main, un vrai coffre :p, ce qui m’a d’ailleurs valu un commentaire dans ce sens d’Eric Sagne et Antoine Saout, la honte...:p, (Je ne devrais sûrement pas mais personnellement ça m’impressionne d’avoir des pointures derrière moi qui peuvent voir mes mains et les interpréter).
Ca a néanmoins eu le mérite de me redonner le sourire parce que je suis supposée être la "maniaque" de la team :p (En fait de maniaque, je dirais que je ne suis ni loose ni tight, je m’adapte beaucoup mais je suis agressive :p)


Ce jeu m’a permis d’accéder en table finale, parce que d’autres plus fortes en jetons se sont ruinées avant que les blindes aient eu raison de moi :p
De là à grappiller quelques places de plus, c’est pas trop facile avec si peu de blindes, il faut quand même à ce niveau là du jeu un peu s’en tenir à la chance.
Je suis donc arrivée 7ème et Toun de la team ladies 770 5ème. (8 places payées).
En tout cas au moins je saurais ce que ça fait maintenant d’être à la place d’une serrure :) (c’est un peu sopo quand même !!)


* Aviation Club de France (Paris)

J’ai oublié de préciser que ces photos (pourries) ont toutes été prises du taxi pour repartir... Votre indulgence msieurs dames :)


Commentaires  (fermé)